Google Webmaster Tools

Google Webmaster tool est un service gratuit de Google qui vous fournit des informations non-détaillées relatives à votre site, alors qu’il ose dire l’inverse dans la description de l’outil.

GWT

Google Webmaster Tools

Ce service est-il utile pour votre référencement naturel ?

Des informations intéressantes à en tirer pour votre référencement

L’indexation

Lors de la création d’un nouveau site ou la mise en ligne de nouvelles pages sur son site, la première étape consiste à indexer les pages dans les moteurs de recherche. Grâce à Google Webmaster tool, dans la partie Exploration > Sitemaps vous pouvez proposer votre site à l’indexation en soumettant un Sitemap XML qui liste les URLs de votre site à indexer.

GWT offre aussi la possibilité d’indexer rapidement les pages de son site grâce à la rubrique Explorer comme Google. Vous rentrez vos URLs une à une et Google vous les indexe plus rapidement mais cette fonctionnalité est limitée à 100 URLs, comme par hasard. En même temps, il est aussi facile d’indexer une page de son site en utilisant les réseaux sociaux et tout particulièrement Google Plus…
Un autre point intéressant dans GWT est le suivi de l’indexation, voir combien de page Google prend en compte dans son index permet de savoir si l’indexation de vos nouvelles pages est bonne. Notamment dans un projet de migration, il est intéressant de suivre l’évolution du nombre de pages indexées pour en suivre leur prise en compte.
Cependant, il est très difficile de savoir si les données du nombre de pages indexées sont exactes ou pas. Car Google nous donne des informations différentes dans Google Webmaster tools et quand on tape la commande site:.

Les mots-clés et les URLs qui rapportent du trafic

Encore une fois, Google nous donne des données approximative dans la rubrique Trafic de recherche > Requêtes de recherche. En effet, les données relatives aux clics et aux impressions ne sont pas exactes. Cela n’est qu’une approximation des données, où il arrondit de manière aléatoire les données. Vous ne verrez jamais affiché 1531, mais plutôt 1500 ou 2000…

requêtes

Requêtes depuis GWT

Alors comment utiliser ces données ?

On peut au moins connaitre les requêtes et une tendance de trafic, ainsi que les URLs de destination les plus visitées… Mais tout cela, reste une tendance, il faut donc analyser ces données avec des pincettes. De plus, il y a eu des cas où certaines mots-clés qui rapportaient le plus de visite n’étaient même pas listés dans les requêtes de recherche.

Prise en compte des liens externes

Il est intéressant de rentrer dans la rubrique Trafic de recherche > Liens vers votre site pour voir les liens externes que Google prend en compte pour votre site. On peut d’ailleurs remarquer que Google liste à la fois les liens classiques et les liens nofollow. Étrange coïncidence ? On peut se poser la question de savoir s’il accorde une importante aux liens nofollow.
En plus de ça, Google, après un désaveux de liens, ne met pas à jour la liste des domaines et URLS que vous avez désavoué, génial ! Cela facilite beaucoup le travaille des webmasters. Cela devrait changer normalement dans les mois ou années à venir.

Optimisations diverses

Grâce à certaines parties de GWT, on peut optimiser facilement son site.
Corriger vos liens grâce aux données remontées par Google dans la partie Exploration > Erreurs d’exploration, certains liens internes et même externes pointent vers des pages d’erreur, il est donc assez facile de corriger ces liens car Google fournit à la fois les URLs cibles mais aussi la source.
De la même façon dans Apparence dans les résultats de recherche > Améliorations HTML, Google nous met en avant, entre autre, le contenu des balises TITLE manquantes, en double ou trop courte, même chose concernant le contenu des balises Meta Descriptions. Ces indicateurs permettent facilement de corriger le contenu de ces balises et de détecter des duplications de contenu par exemple.

Crawl Google

Crawl Google


L’un des indicateurs qui est intéressant de connaitre aussi est le nombre de fois où Google parcours votre site. Bien qu’il est facile d’avoir ce type d’informations via les logs et même de manière plus détaillée, cela reste un indicateur de référence pour d’ailleurs contrôler si les logs sont correctes.

Google se fout-il de nous ?

C’est le seul moyen pour un référenceur et même un webmaster d’avoir des informations sur son site par Google. Mais Google ne nous dit pas tout, comme pour son algorithme, il reste vague dans le partage d’informations.

Les données de recherche

Pourquoi Google ne nous donne-t-il pas les données exactes ? Par exemple, le nombre de clics et d’impressions sont des chiffres en rapport avec les données exactes de votre site, mais Google a décidé de donner des chiffres arrondis. Cela suit aussi sa logique avec le 100% not-provided, les webmasters n’ont plus le droit d’avoir les données qui sont propres à leur site, cela leur appartient plus qu’à Google d’ailleurs.
Le seul moyen d’avoir le trafic exact d’un mot-clé en provenant de Google est d’activer dans Adwords l’importation des données de Google Webmaster Tool. Vous aurez accès ainsi, au trafic SEO exact des mots-clés que vous achetez en SEA, et par la même occasion le nombre d’impression.

Les pénalités manuelles

Les pénalités manuelles sont apparues depuis peu dans Webmaster Tool. Situé dans la section Trafic de recherche > Actions manuelles, cette rubrique indique si un site est pénalisé par Google, exclusivement pour des liens spammant. Cela pourrait sans doute se développer à plus de pénalité, mais vu que Google aime bien garder des choses plus lui, rien n’est sûr.
Même si cela permet de savoir si son site est pénalisé, il est assez frustrant de ne pas avoir accès à la liste complète des liens externes que Google juge spammant. En même temps, comme avec Recapcha, Google fait appel aux internautes. Avec le désaveu de liens, Google sait que si un webmaster a utilisé ce service sur un lien que Google a lui-même détecté, cela lui confirme bien que le lien est factice et que ce site effectue des campagnes de liens pour augmenter ses backlicks alors que Google ne l’autorise pas.

L’indexation

Il a toujours été difficile de savoir le nombre de pages exactes que Google indexe pour un site. Bien que la commande site: est supposé donner le nombre de pages indexée, en fait le chiffre donné s’arrondit plus un site possède de pages. Dans la partie Index Google > État de l’indexation de Google Webmaster Tool, on peut d’ailleurs souvent observer un nombre différent. Ce nombre est-il exact ? Pas facile de le confirmer.
Une chose que je ne comprends pas, pourquoi Google ne donne pas les URLs des pages qu’il indexe, cela ne serait-il pas plus simple ? Cela permettrait à tout webmaster de voir quelles pages posent problèmes, Google souhaite-t-il laisser du travail aux référenceurs sans qu’il ne les aide pour autant ?

Les liens externes

Tous ceux qui font du SEO cherchent à avoir des informations relatives aux liens externes de leur site. Dans cette rubrique, au lieu de retraiter les données que Google nous fournit, il pourrait proposer des données plus structurées, plus de détails sur la répartition des liens : redirigés, nofollow.

Ancres de liens dans Google Webmaster tools

Ancres de liens GWT


Et au lieu de séparer les données, mettre les ancres associées aux URLs du site et les URLs où sont implémentées les liens. Mais non, Google préfère rester vague et nous donner que le minimum.

Google Webmaster Tool est un outil utile pour les personnes en charge d’un site Internet car cet outil nous donne les seules informations que Google veut bien nous partager, malgré tout l’outil pourrait être plus développé pour mettre en avant tous les problèmes d’un site.
Et vous, comment utilisez-vous Google Webmaster Tools ? Le trouvez-vous utile ?

Articles similaires

Taux de clics sur Google en 2013 Taux de clics sur Google Pour faire du trafic sur un site Internet, il faut se positionner en TOP 3 sur des requêtes qui sont recherchées. Pour esti...
Estimation du trafic SEO avec Keyword Planner Le nouvel outil de Google de recherche de mot-clé, et surtout indiquant le volume de recherche, vient de débarquer : KeywordPlanner ! Regardons un pe...
N'hésitez pas à partager !
Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0

2 réflexions au sujet de « Google Webmaster Tools »

  1. Ping : Les liens nofollow, bon pour le SEO ? | Insimule Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *