Les liens nofollow, bon pour le SEO ?

Les liens nofollow sont-ils encore utiles pour le référencement ? C’est une question que l’on peut se poser lorsqu’on effectue une campagne de netlinking notamment.

Rappel : Qu’est-ce qu’un lien HTML en nofollow

Dans un lien, l’attribut « rel » peut prendre la valeur « nofollow », exemple :

<a href="http://example.com/" rel="nofollow">Ancre du lien</a>


En référencement, cela indique que la page, qui implémente le lien, ne transmettra pas de popularité à la page ciblée. Et que le bot de Google ne passera pas par ce lien. Cependant, le lien, qui utilise l’attribut rel= »nofollow », sera quand même comptabilisé dans la transmission de popularité des autres liens. En sachant que la popularité transmise par un lien est le rapport entre la popularité de la page et le nombre de liens contenus dans la page.

lien nofollow

Principe d’un lien nofollow

rel nofollow et le positionnement

Dans Google Webmaster Tools, la liste des liens externes que vous donne Google contient aussi les liens nofollow, on peut donc se poser la question de savoir si Google les prend en compte.
J’ai donc réalisé un test pour savoir si l’ancre d’un lien en nofollow permet de se positionner en SEO. Le test est réalisé avec une ancre non recherchée, sur une page d’un blog ayant une certaine notoriété, en mettant un commentaire. Les commentaires sont en nofollow, comme pas mal de blog.
Après plusieurs semaines, je regarde si sur l’expression, mon site se positionne…

Mon blog ne se positionne pas sur la requête ciblée.
On peut donc en conclure que les ancres des liens en nofollow ne sont pas prit en compte par Google, je ne vous apprends rien. 🙂

Liens nofollow dans votre stratégie de netlinking

La seule utilité est sans doute au niveau du maillage externe de votre site…
Dans une stratégie de création de liens, on recherche de plus en plus le moyen d’avoir un profil de liens naturels. La part de liens en nofollow y contribue sans doute d’une certaine façon.
Alors que Google a dévalué l’utilisation des liens nofollow dans une stratégie de maillage interne, Google invite les webmasters à créer des liens en nofollow. C’est en effet le cas, lorsque Matt Cutts nous dit de mettre les liens des commentaires en nofollow ou lorsque l’on fait du guest-blogging par exemple. Cependant, la plupart des gens ne suivent pas cette recommandation et il y a le plus souvent, plus de liens en dofollow que en nofollow dans les profils de liens

Personnellement, je ne comprends pas l’utilisation d’un tel attribut…

Légende ou réalité ? Chaque profil de site est différent, on peut avoir de grandes disparités. Alors ces liens nofollow, contribuent-ils à avoir un profil de lien naturel selon vous ?

N'hésitez pas à partager !
Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0

17 réflexions au sujet de « Les liens nofollow, bon pour le SEO ? »

  1. Vincent Bedu

    C’est vrai que cet attribut fait poser des questions. Pour ma part après quelques tests, j’ai l’impression que des liens externe en nofollow ont tout de même un impact, même léger. De plus dans une optique de simuler un positionnement naturel, il est clair qu’il faut des liens en nofollow car sinon il y aura peut être considération de sur-optimisation et donc des pénalités peuvent en découlé.

    Répondre
  2. Patrice

    Je n’ai pas obtenu les mêmes résultats que vous avec un test similaire, pour ma part j’ai acheté un domaine frais, et je l’ai référencé avec 100% de liens de nofollow. Et bien, le domaine a obtenu un pagerank de 1, et se classe deuxième sur son expression visée. Par contre l’indexation du site a été beaucoup plus longue ( presque 8 mois avant d’apparaitre ! ) j’ai été très patient…

    Répondre
    1. insimule Auteur de l’article

      Quand vous parlez de « l’expression visée », l’expression est utilisée dans le contenu et dans les backlinks en nofollow ? Si tel est le cas, le test sur le nofollow n’est pas correct…

      Répondre
      1. Patrice

        D’après google, le nofollow ne transfère pas de Jus, mais en en fait si on lit bien les guidelines de google c’est bien spécifié : « EN règle générale », donc cette règle ne s’applique pas toujours 😉 donc oui les nofollow peuvent passer du jus, je vous laisser chercher comment 🙂

        Répondre
    2. Albert Wutshu

      Le problème de référencement se pose avec acuité dans la mesure où les règles et algorithmes de Google changent constamment. Nofollow et Dofollow interviennent souvent dans la détermination du référencement et le positionnement dans le moteur de recherche; Dofollow marche toutefois.

      Répondre
      1. Jean-Francois Mercier

        L’attribut NoFollow va transférer aujourd’hui ce que Matt Cutts appelle du « trust transfer » et il est effectif seulement via des sites à haute notoriété. Les liens NoFollow prendront de plus en plus de valeur avec le temps chez Google car elle protège contre le spam… et empêche de tricher l’autorité d’un site.

        Répondre
  3. Serrurier paris 3

    Merci beaucoup pour cet article qui est trés instructif. mais par contre d’apres ce que j’ai lu dans des blog en référencement. le nofollow est aussi pris en compte par google. il faut just se renseigner 😀

    Répondre
  4. GAM

    Bonjour et merci, un très bon article.
    Pour ma part, je suis plutôt pour l’utilité du rel= »nofollow », Google ne suit pas le lien, et ne récupère pas du jus depuis le site pointant le lien, mais il enregistre le lien dans sa base et permet d’être indexé car il ira sur cette page de destination mais pas à partir du lien qui pointe mais plus tard. Donc a mon avis cet attribut augmente la change d’être indexé du destinataire du lien tout en conservant la popularité du site qui offre le lien.

    Répondre
  5. Magali Le Roux

    Peut-on considérer que le lien de notre site web que nous remplissons dans les champs avant de publier un commentaire est considéré comme un lien no follow ?
    Ou bien faut-il obligatoirement mettre un lien dans le commentaire même pour que cela soit pris en compte ?
    Merci
    Magali

    Répondre
    1. insimule Auteur de l’article

      Bonjour, je ne sais pas si j’ai bien compris, vous voulez savoir comment sait-on qu’un lien est en nofollow sur un blog ? Il suffit de regarder les autres commentaires.

      Répondre
  6. Création Oueb

    Bonjour,

    je trouve que l’utilisation du nofollow pour ses liens externes est totalement débile.

    En optant pour le nofollow, vous indiquez directement à Google que vous souhaitez passer sous le radar en ayant un profil de liens naturel. Vous faites donc du linkbuilding. Et le linkbuilding, ce n’est pas naturel.

    Pour moi c’est une manière de s’auto-dénoncer auprès de Google, un peu comme avec leur outil de désaveu de liens.

    Répondre
  7. Jean Boissonneault

    Bonjour,
    J’ai testé sur une pages d’assurance auto à partir du blog de notre site, sans liens externe à l’origine, en ajoutant que des liens nofollow et les résultats ont été positif. Le mot clé à monté en première page en 4 mois. Un peu plus long mais intéressant comme expérience.

    Répondre
  8. MonSite

    Bonjour,

    Les liens nofollow servent indirectement pour équilibrer les liens dofollow et éviter la sur-optimisation. En général on recommande une répartition proche de 20/80 pour do/nofollow et environ 50/50 pour les ancres optimisées ou non.

    Bonne journée,
    Cdt

    Répondre
  9. f4b1

    Merci pour ces explications sur le nofollow / dofollow, il y a quand de quoi s’y perdre … Au moins une chose est sure, cela permet d’équilibrer le profil backlinks et de coller le plus possible à l’idée de « naturel », c’est toujours ca …

    Répondre
  10. Minervewebstudio

    Hello tout le monde
    Paul Sanches et Kevin Richard, consultants SEO reconnus du milieu je crois, affirment dans une de leur vidéo youtube lors d’un seo camp que le nofollow ne sert strictement à rien. A rien. Faut-il les croire? Est-ce une mafia bien organisée? :). D’un autre côté faut-il vraiment croire les portes paroles de google sur tout leur discours tout en sachant qu’ils sont quand même là pour faire de l’argent et que le netlinking des référenceurs est une pure perte pour google? Ils avancent que leurs algos peuvent tranquillement détecter les techniques black hat et pourtant cela n’empêche pas certains référenceurs de tranquillement faire ranker leur money site à partir d’une base de réseaux de sites bien à eux et qui sont très souvent loin d’être dans la thématique du site à ranker. C’est un vrai bordel toute cette histoire de nofollow et dofollow.
    J’ai aussi un doute sur le test de Mr Jean Boissonneault, en toute bienséance, car pour un test vraiment valide il faudrait le faire sur un site ne contenant qu’une page unique avec le-dit mot clé à faire ranker. Si vous avez autour du contenu, il peut influer sur le mot clé en question. Il suffit d’avoir une gravitation de mots appartenant au même champ sémantique et le tour est joué. C’est l’histoire de la longue traîne il me semble. Personnellement j’ai déjà fait monter de plusieurs pages des mots clés ciblés juste en changeant le contexte autour de ce mot clé. Alors le test de Mr Jean Boissonneault ne peut être recevable dans l’affirmation d’un impacte SEO à travers du nofollow.
    Est-ce que je me trompe quelque part dans mon raisonnement?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *